USM Avranches
Les Avranchinais ont perdu leur place de coleader. (Photo Philippe Le Brech)

La FFF a donné match perdu par pénalité pour Avranches à Cholet (victoire 3-1) à cause d’un joueur suspendu. Explication.

Coleader de National à l’issue de la quatrième journée, l’US Avranches Mont Saint-Michel s’est vu retirer quatre points ce mercredi 7 septembre par la commission fédérale des règlements et contentieux (CFRC). Le club de la Manche s’était imposé à Cholet lors de la première journée de championnat le 12 août dernier (3-1). Mais il avait aligné Victor Daguin, transfuge du FC Nantes cet été. Or le SO Cholet a fait une demande d’évocation, estimant que le jeune milieu de terrain était suspendu pour ce match, comme l’a révélé Ouest France.

L’ex-Nantais avait en effet été suspendu un match à la suite de trois cartons jaunes en moins de dix matchs (21 avril, 5 mai et 19 mai) avec l’équipe réserve en National 2. Il avait purgé dans cette division lors du dernier match contre Bourges. Mais, à la date d’effet de sa suspension (27 mai) l’équipe fanion du FC Nantes n’avait plus de match en Ligue 1 tout comme l’US Avranches Mont Saint-Michel en National donc il n’avait pas purgé.

Une décision logique d’après le règlement de la FFF

Extrait de l’article 226 des règlements généraux de la FFF. « En cas de changement de club, la suspension du joueur est purgée dans les équipes du nouveau club, selon les modalités précisées au présent alinéa. Les matchs pris en compte dans ce cas sont les matchs officiels disputés par les équipes de son nouveau club depuis la date d’effet de sa sanction et ce, même s’il n’était pas encore qualifié dans ce club. »

Ce qui veut dire que le SO Cholet est dans son bon droit. Il aurait en effet fallu que l’US Avranches Mont Saint-Michel joue un match après le 27 mai pour Victor Daguin ne soit pas suspendu lors de la première journée de championnat. Même si le club souhaite faire appel, la décision ne devrait pas changer.