CHABERT Mathieu (Châteauroux)
Mathieu Chabert, l'entraîneur de la Berrichonne Châteauroux. (Photo Philippe Le Brech)

Quelques instants après la victoire de son équipe sur la pelouse d’Avranches (1-2), Mathieu Chabert, l’entraîneur de La Berrichonne de Châteauroux a fait part de son enthousiasme.

La Berrichonne de Châteauroux tient sa première victoire de la saison ! Une semaine, après son match nul contre le Paris 13 Atletico, les Castelroussins se sont rassurés grâce à leur succès 2-1 chez l’offensive équipe de l’US Avranches MSM pour le plus grand bonheur de leur entraîneur.

« Ce n’est jamais facile de gagner ici. On a remporté ce match dans la douleur, c’est une victoire de National. On n’a pas été extraordinaire dans le jeu mais on a été solidaire. C’est ce que j’avais demandé aux joueurs, a déclaré Mathieu Chabert devant les journalistes. Quand on joue avec cette idée de jeu, il faut convertir nos occasions. On aurait pu se mettre à l’abri juste avant la mi-temps et forcer Avranches à se découvrir encore un peu plus. Notre bloc bas permet aux défenseurs et aux attaquants de monter. »

Mathieu Chabert content de la réaction de son équipe

Pourtant Châteauroux aurait pu céder à la panique. Quelques minutes après le début de la seconde mi-temps, Ihsan Sacko à la 52e a permis à l’US Avranches de revenir au score sur pénalty. « On a bien réagi derrière. Je savais qu’on aurait des occasions vu qu’Avranches est une équipe offensive et on a su les saisir. Pour faire une belle saison, il faudra de la force mentale. Le championnat va être comme ça. La semaine dernière c’était la crise et aujourd’hui on est premier ex aequo. Il ne faut rien tirer de cela. Le championnat va être très long. Il n’y aura pas de match facile. »

Et si LBC est repartie avec les trois points, c’est en partie grâce à Romain Grange. Après un an d’absence, le milieu de terrain rentré en jeu quelques minutes plus tôt a inscrit le but de la victoire à la 63e. Un coaching gagnant ? « C’est de la chance oui (rires), il marque sur son premier ballon. On a pu apercevoir que quand il joue plus haut il est plus intéressant que lorsqu’il vient décrocher pour prendre le ballon aux pieds des défenseurs. Il est en reprise, il faudra être patient mais cela va lui faire du bien mentalement. Il ne faut pas oublier qu’il n’a pas joué pendant un an. »