CHABERT Mathieu (Châteauroux)
Mathieu Chabert, l'entraîneur de la Berrichonne Châteauroux. (Photo Philippe Le Brech)

Après son match nul à domicile face à un promu, La Berrichonne de Châteauroux se déplace sur la pelouse d’Avranches ce vendredi (> le programme de la J2). L’entraîneur Mathieu Chabert s’est exprimé en conférence de presse.

La Berrichonne de Châteauroux a raté sa grande première en National. Vendredi dernier, à domicile, les Castelroussins ont partagé le point du match nul (0-0) avec l’un des promus du championnat, le Paris 13 Atletico. La faute à un Germain Sanou bien inspiré qui a repoussé le tir au but du sérial buteur, Thomas Robinet à la 81e. Forcément, Châteauroux aura à cœur de se rattraper contre l’USM Avranches.

« On doit se faire pardonner notre première mi-temps contre le Paris 13 Atletico. On a vu qu’il a manqué beaucoup de choses, a affirmé le technicien en conférence de presse. Il faut qu’on arrive à activer un levier sur nos entames. On est une équipe à réaction, il faut qu’on soit une équipe d’action. »

Mathieu Chabert se méfie d’Avranches

Son futur adversaire, Avranches, abordera ce match avec le plein de confiance. Damien Ott ne pouvait pas rêver de meilleurs débuts pour son grand retour sur le banc avranchinais puisque son équipe a pris le meilleur sur Cholet (1-3). Mais pas de quoi stresser Mathieu Chabert qui sait déjà à quoi s’attendre.

« Avranches est sur une très bonne dynamique. Leur système de jeu est assez inhabituel, très porté vers l’attaque. Ils sont capables d’attaquer à 7. Il faudra être très discipliné, mais on aura des espaces à exploiter. Il faudrait s’inquiéter si on ne se créait pas d’occasions. Contre Le Puy et Paris, on s’en est créé, maintenant, il faut réussir à les concrétiser. »